Le site institutionnel de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Accéder au site

generationpeche.fr – Toute l’actu de la pêche en France

Accéder au site

Trouvez les informations pêche de votre département

Accéder au site

cartedepeche.fr - Le site officiel pour obtenir la carte de pêche de votre association agréée

Accéder au site
> > > Pêche en embarcation

Pêche en embarcation

Principaux plans d'eau du Morbihan

Moteur thermique interdit Moteur thermique interdit si supérieur à 6 CV Sauf la partie aval à moins de 200m du barrage Uniquement à la rame

Plans d'eau

Pêche en barque

Pêche en Float-Tube

Etang de Lannénec Oui Oui
Lac au Duc (Ploërmel) Oui Oui
Etang de Pen Mur Non Oui
Etang de Noyalo Non Oui
Etang de la Forêt Oui Oui
Etang du Moulin Neuf Oui Non
Etang de Tréauray Oui Oui
Etang de Trégat Non Oui
Etang de Château Tro Oui Oui
Etang au Duc (Vannes) Non Non
Grand étang de Kerguéhennec Non Non
Etang du Valvert Non Oui
Etang du Bel Air Oui Oui
Etang du Dordu Non Non
Etang de Réguiny Oui Oui
Etang de la Rocquennerie Non Non
Etang du Rodhoir Oui Oui
Lac de Guerlédan Ouverture le 23 Septembre 2017

Liste non-exhaustive

Float-Tube : un statut loin d'être évident !

Le float-tube : Qu'est-ce-que c'est ?

Voir l'image en grand Très apprécié pour sa mobilité !

Le float-tube est une structure gonflable de petite taille permettant au pêcheur de se déplacer et d'atteindre des spots de pêche parfois inaccessibles par d'autres moyens.

La propulsion de cet engin s'effectue à l'aide de palmes portées par le pêcheur qui est assis sur un siège. Ses formes peuvent être diverses en "U", en "V" ou encore en "O".

A l'heure où le float-tube s'est répandu sur de nombreux cours d'eau et plans d'eau, il convient de faire un point sur ce mode d'embarcation très apprécié des pêcheurs.

Cadre réglementaire : Pas si simple !

L'utilisation du float-tube est conditionnée par la réglementation. Oui, mais laquelle ? Est-ce un engin de plage ou une embarcation de plaisance ?

  • Eaux closes : L'utilisation sur les eaux dites "closes" (ex: plan d'eau déconnecté de tout cours d'eau et complètement clos) est conditionnée par les règles du gestionnaire du plan d'eau. En d'autres termes, c'est le gestionnaire du plan d'eau qui défini entièrement les modalités d'utilisation du float-tube.
  • Eaux libres : La réglementation reste floue sur l'utilisation du float-tube sur les eaux libres puisque son statut n'est pas clairement qualifié. A cela, rajoutons que selon l'organisme français interrogé sur la question de la définition et de la classification du float-tube, la réponse n'est pas claire... Il y a de quoi être perdu !

Au final ?

En l'absence d'interdiction explicite, l'utilisation du float-tube sur les eaux libres s'appuie sur la "liberté de circulation" décrite à l'article L.214-12 du Code de l'Environnement qui s'applique aux engins nautiques non-motorisés.

Voir l'image en grand Idéal pour la pêche du brochet !ATTENTION ! Cet article prévoit que cette liberté de circulation s'applique :

  • En l'absence d'interdiction inscrite dans le SAGE (Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux),
  • Et dans le respect des règlements de police de la navigation (cf. L4241-1 et suivants du Code des Transports).

Il convient donc de vérifier dans le SAGE correspondant si des prescriptions d'interdiction sont mentionnées, auquel cas le float-tube est interdit.

Statut juridique du float-tube

D'après l'arrêté du 23 Novembre 1987 relatif à la sécurité des navires (division 240), la plupart des float-tubes peuvent être qualifiés d' "engins de plage" d'après la définition "embarcations mues exclusivement par l'énergie humaine dont la longueur est inférieure à 4 mètres ou la largeur est inférieure à 0,45 mètre".

Les float-tubes ne sont donc pas des embarcations de plaisance et leur utilisation avec un moteur quel qu'il soit est formellement interdite !